Logistique et commerce électronique

logestique e-commerce

Afin de situer le contexte logistique du commerce électronique, il essentiel de mettre en lumière plusieurs points :

  • Les Attentes des Internautes ; afin de comprendre les attentes et ainsi de bâtir la réponse adéquate tout en sachant que ces demandes évolueront du fait du contexte général et particulier lié à l’offre de l’entreprise elle-même.
  • Traditionnellement on avait ‘coutume’ de dire qu’une organisation logistique devait être revue tous les cinq ans, l’économie actuelle et encore plus l’économie du Net feront passer ces cinq années à deux ou trois voir six mois en phase de lancement d’activité ou de produit.
  • Les Offres de la Distribution ; Il est toujours instructif de comprendre comment d’autres ont réfléchi à leurs problèmes et les solutions qu’ils ont adoptés. Nous prendrons exemple de réussites actuelles d’entreprises faisant de l’ordre de 20 à 100 millions de chiffres d’affaires.
  • Les Offres des prestataires Logistiques ; Ils importent de connaître les offres actuelles et de savoir comment ces acteurs sont organisés, sachant pourquoi ils le sont ainsi il sera possible de leur adresser des demandes qu’ils seront en mesure d’exécuter.
  • Les Problématiques Émergentes ; Nous nommons ainsi les trois questions qui apparaissent de nos jours comme le nœud de la question logistique, à savoir : la proximité, la facturation et le suivi des expéditions

1 – Attentes des consommateurs en ligne de la logistique

Des enquêtes prouvent que l’internaute-consommateur, selon qu’il sera en Europe ou en Amérique du Nord, ont certaines exigences spécifiques :

  • L’européen demande que le net propose des prix plus bas, conscient qu’il est que les coûts de commercialisation ne sont plus les mêmes !
  • Le consommateur américain met lui en premier sont soucis des prix de livraison trop élevés.
  • L’européen met les coûts de livraison et l’américain les prix des produits trop élevés ;
  • Là où les américains demandent plus de choix, les européens se posent des questions en ce qui concerne la sécurisation des transactions financières, habitués qu’ils sont à l’utilisation des cartes à puces.
  • Ensuite les demandes des deux cotés de l’atlantique alternent entre plus de choix, trouver plus facilement les sites ou les questions de rapidité de livraisons.

Il ressort bien dans ces points que la  » logistique  » est au cœur du projet du commerce électronique, d’ailleurs faire du commerce sur le net c’est :  » un Produit, un Site, une Logistique  »

2 – La logistique du commerce électronique Préoccupations logistiques.

Les enquêtes faites en Amérique du Nord comme en Europe démontrent que trois notions sont à prendre en compte :

1 – Les frais d’expédition,

2 – L’importance du contact avec les produits

3 – Une vision contrastée en ce qui concerne les types de produits à commercialiser sur le web

Nous ne reviendrons pas sur la question du coût du transport de livraison, par contre la question du contact entre la clientèle et le produit mérite de si arrêter

On savait que les causes principales de  » retours produits  » en VPC étaient les questions de coloris puis de texture du produit

Nous nous apercevons qu’un ’réflexe’ similaire est entrain de se créer avec la vente sur le web, ce qui paraît normal du fait de ce que nous nommerons l’éloignement du produit des sens du client.

Il importe donc de penser un réseau de démonstration afin de pourvoir à cette demande ce qui d’ailleurs n’est pas contradictoire du réseau de distribution, puisque ces lieux peuvent disposer de missions connexes, ainsi d’éducation du client, de présentation de démonstrateurs et de lieux de livraisons.

Enfin si les français sont les seuls à être dubitatifs en ce qui concerne les produits volumineux et/ou de faibles valeurs proposables sur le net, l’ensemble de consommateurs européens et américains n’ont pas cette approche et pour eux tous les produits sont proposables sur le net.

Leave a Reply