Logistique : arbitrage entre les coûts et les services rendus

logistique cout serviceL’objectif de la logistique est de fournir à l’entreprise les moyens nécessaires à la réalisation des flux de produits ; Ceci représente ce que l’on peut nommer le  » Service Rendu  » à l’entreprise. Pour ce faire, l’entreprise doit doter la logistique de moyens qui en direct représentent des coûts d’amortissements, de fonctionnement et d’entretien.

La direction logistique doit alors en permanence faire l’arbitrage entre les coûts et les services rendus.

Dans cette présentation nous évoquerons successivement :

  • L’évolution des services rendus,
  • L’évolution des coûts des moyens,
  • La comparaison entre coûts et services rendus
  • De là nous tirerons quelques ‘conclusions’ pour l’action.

1 – Evolution des services rendus du service logistique

La fin justifiant les moyens, pour atteindre un objectif il est nécessaire de disposer de moyens. Ces moyens seront plus ou moins nombreux voir complexes en fonctions des objectifs et des capacités financières du décideur.

Il est possible de représenter graphiquement la corrélation entre service rendu et moyens à l’aide de la fonction : SR = f (M ) ou SR est évalué en euros pendant un temps donné et ou M représentera la masse des moyens mis en œuvre durant la même période.

L’analyse de cette fonction montre qu’elle est en général croissante et que sa dérivée est sur pour l’essentiel constamment décroissante.

2 – Evolution des coûts de logistique

Puisque le service rendu augmente en fonction des moyens, le coût de ces moyens est donné par la fonction : Coût = g ( M ) .

L’analyse de cette courbe montre qu’elle est constamment croissante, mais qu’elle dispose de ruptures descendantes, et qu’elle est des lors en ‘dents de scie’

3 – Comparaison entre service rendu et coût du compartiment logistique

La courbe de coût correspond aux sommes dépensées et celle du service rendu aux gains espérés ou réels. L’espace laissé entre les courbes correspond à un gain ou à une perte selon le rapport entre coût et service.

Les courbes montrent qu’un investissement initial et/ou entretenu permet de réaliser des gains jusqu’à un point ou l’investissement est sur dimensionné par rapport à ses effets réels.

 

Le but de l’entreprise étant de maximiser ses bénéfices, l’investissement le plus rentable sera celui ou le service rendu sera le plus important par rapport aux sommes investies. Il s’agit donc de rechercher la différence la plus grande entre coût et service.

Conclusion

Ces raisonnements ont pour vertu de montrer en quoi la Logistique, est dans le cadre de la gestion des mouvements Hommes, Produits, l’affectation au plus juste des bons moyens financiers pour le bon niveau de service. Ainsi cela ‘redresse’ la définition un peu primaire qui ne désignait que :  » le bon produit, au bon endroit, au bon moment … etc …  »

Il en va aussi et surtout de l’Investissement et de la Dépense, des bonnes sommes pour aboutir à la satisfaction du client c’est à dire le  » Bon niveau de service « .

Mais comme on vient de l’entrevoir il ne s’agit pas de dépenser toujours plus en offre commerciale puisque à un moment ‘un dose de plus en couple, Homme -Machine / Logistique, ne sera plus efficace … qu’on se le dise !

Leave a Reply