La logistique, rappel de l’évolution chronologique

 logistiqueNous n’entendons pas ici recomposer le tableau de ce qu’est la logistique. Nous renvoyons le lecteur à tous les bons manuels. Nous proposons seulement un essai chronologique qui est de caractère à montrer les tendances dévolution les plus probables.

L’enjeu de la logistique est clair, c’est la capacité donnée à gérer les flux au sein du couple Espace/Temps ou s’opèrent les actions pour produire un service donné.

La mise en évidence qui est faite de plus en plus fréquemment, par les activités productives et de distribution/ventes, des problématiques logistiques ont pour motif quasi exclusif la compétition internationale.

Elle contribue à révéler, entre autres thèmes :

  • Qu’il n’est besoin que de moins de 5 % de temps de présence d’un produit pour le constituer et donc créer sa « valeur ajoutée globale » traditionnelle. 95 % de temps est consommé par les manutentions, les stockages, les transferts intermédiaires : Il nous faut donc assainir nos réseaux de flux physique et d’information.
  • Que nous ne disposons efficacement que de capitaux rares, et que nous ne pouvons financer appareil productif et « stock » : Il nous faut donc revoir nos circuits et raccourcir opérations et délais, afin d’économiser du capital.

La montée en puissance du concept logistique

La logistique industrielle et commerciale résulte de deux évolutions/révolutions :

  • les effets du renchérissement des coûts de l’énergie des années 1970 (2 chocs pétroliers) ;
  • les possibilités ouvertes par le développement de la mini et surtout micro-informatique en terme de capacité, de convivialité et de réseau.

De la première naissent les interrogations sur l’assainissement des circuits des flux et la sauvegarde d’une ressource rare, le capital.

De la seconde résultent les capacités de « visions » du déroulement réseau logistique, de la gestion du temps de parcours, de ses aléas ainsi que le goût donné à s’intéresser « à ces thèmes », et donc leur « professionnalisation »

L’école logistique et l’industrie

Sans conteste possible, il est évident que l’évolution logistique de ces 15 dernières années a été initiée par l’industrie, principalement le montage (automobile) le process (chimie). L’ensemble des réflexions et des innovations ont pris naissance dans ces creusets.

L’intérêt, en ce qui nous concerne, consiste dans l’évolution qu’ont empruntée ces démarches. Il nous semble que 4 phases sont discernables dans cette évolution :

  • L’analyse des flux sur de micro-espaces.
  • La création de sous-systèmes entreprise/sous-traitant.
  • L’obligation de codifier les échanges de données afin d’étendre les réseaux de flux.
  • L’autonomisation de la « codification » et l’apparition des normes.

Leave a Reply