Comment gérer un entrepôt: explications

La bonne gestion d’un entrepôt est un des principes de base lorsque l’on parle de logistique. Bien optimisé, ce lieu de stockage va permettre la conservation, la distribution et la bonne gestion des marchandises entreposées. Explications.

Les méthodes efficaces pour optimiser un entrepôt

Comment gérer un entrepôt : explications

Comment gérer un entrepôt : explications

L’entrepôt doit permettre la réalisation des opérations de stockage, qu’elles soient physiques ou bien administratives. Des exemples ?

En ce qui concerne la logistique administrative d’un entrepôt, il faut notamment avoir une bonne gestion des procédures de douane qui bien souvent, font l’objet d’une nomenclature douanière spécifique. C’est à cette condition seulement que la réception dans les meilleurs délais de sa marchandise, afin de ne pas perdre d’argent, est rendu possible.

En ce qui concerne les opérations de stockage physiques, un entrepôt doit être organisé en une plateforme logistique optimisée, afin de permettre :

– la gestion des flux grâce en partie à une bonne identification des différentes marchandises

– le chargement, le transfert et le déchargement des marchandises, grâce à une aire spécifique

– le stockage des marchandises en fonction de leur spécificité

– la circulation des chariots élévateurs et des transpalettes dans les zones prévues à cet effet.

– la gestion des palettes vides et des déchets associés.

Focus sur la nomenclature douanière

La nomenclature douanière permet d’établir le tarif douanier en vigueur pour transporter une marchandise d’un pays à l’autre. Il est donc essentiel d’en comprendre les codes. La nomenclature est structurée de la façon suivante :

  • Section
    • Chapitre et sous-chapitre
      • Positions
        • Sous-positions
          • Code numérique

Cette structure permet d’établir le code à 11 chiffres qui composent le tarif douanier. Toute la nomenclature suit les règles du Système Harmonisé (S.H.) géré par l’Organisation Mondiale des Douanes (OMD), qui permet de transporter ces marchandises sous des normes communes à tout les pays du monde.

Savoir gérer les procédures et les flux de marchandises

Une fois que les zones de l’entrepôt sont bien définies, il faut mettre en place un système pour gérer le flux et le stock de marchandise, ce qui va permettre de :

– contrôler les marchandises avant leur entrée dans l’entrepôt
– de savoir à quel emplacement la marchandise se trouve
– soustraire les prélèvements afin d’avoir une comptabilisation du stock toujours à jour.

Un logiciel wms dédié à la logistique par exemple,  va permettre une mise à jour continuelle des données, en plus de gérer le picking, les commandes en e-commerce, les inventaires, le cross-docking, etc.

Toutes ces étapes et ces méthodes de logistique sont indispensables à la bonne gestion d’un entrepôt.

Jan23

Leave a Reply