Conseils et recommandations pour entretenir son mélangeur industriel

Les activités logistiques impliquent souvent l’utilisation d’un mélangeur industriel pour homogénéiser des composants liquides et solides. C’est le cas, entre autres, des industries alimentaires, cosmétiques, chimiques et pharmaceutiques. Mais comment bien entretenir cet appareil ?

Comment nettoyer un mélangeur industriel ?

Il est impératif de laver fréquemment les mélangeurs industriels, en particulier lorsqu’ils sont utilisés pour mixer des produits différents, afin d’éviter des contaminations éventuelles. Pour des raisons de sécurité, le nettoyage se fait évidemment à l’arrêt. Selon le fonctionnement de l’appareil, il est possible de réaliser soit un nettoyage à l’eau avec des produits adaptés pour retirer les résidus et les souillures, soit un nettoyage à sec pour éviter l’humidité et la propagation de bactéries. L’emploi d’un désinfectant est aussi recommandé pour réduire les micro-organismes pouvant encore rester sur les matériels. Les surfaces de la cuve du mélangeur sont d’ordinaire les plus faciles à nettoyer. En revanche, la vis du mélangeur ou les pales du mélangeur d’enduit sont des zones difficiles sur lesquelles il faudra insister, car elles tendent à présenter les couches les plus résistantes de résidus.

Le nettoyage automatique en place

De nos jours, la plupart des fabricants proposent des systèmes de nettoyage en place (NEP), capables de réaliser un nettoyage intégral de l’enceinte de la machine sans la moindre intervention humaine et pouvant prendre en charge la cuve, de même que les tuyauteries périphériques du mélangeur industriel. Ce dispositif automatisé permet de réduire les temps d’arrêt de la machine et, donc, d’assurer des cadences de production plus élevées !

L’entretien du système de motorisation

Au-delà du nettoyage quotidien, chaque mélangeur industriel doit aussi faire l’objet d’une inspection périodique en fonction des recommandations ayant été fixées par son fabricant. Celle-ci vise à vérifier l’état du système de motorisation et de la vanne pour mieux prévenir les usures ou pannes éventuelles. Cet entretien peut être réalisé par le fabricant ou une société tierce dans le cadre d’un contrat annuel.

Juil21

Leave a Reply