Comment acheter du transport en ‘National’ ?

transport nationalL’effet sur les prix de revient a pour origine le renchérissement de l’énergie, qui a durement frappé la profession, toutes activités confondues, et l’impact de l’évolution du contexte salarial, du fait du ‘rattrapage’ que connaît le salariat conducteur sur les conditions d’horaires de travail.

Ces deux faits constituent bien une tendance en ce qu’ils résultent eux-mêmes de conditions dont on ne voit pas qu’elles puissent connaître une inversion, le renchérissement du coût de l’énergie et la réduction du temps de travail.

L’effet réorganisation se compose de multiples éléments dont les principaux en tendances sont selon nous :

  • Une nécessité de préserver des marges qui figurent parmi les plus faibles des activités économiques, 1,5 %.
  • La pénurie de personnels de conduite qui impose un enchérissement du statut,
  • Le développement du système d’information nécessité par le contexte des activités de service.
  • La logique ‘Flux tendus’ qui bouleverse les métiers du transport au travers des ratios de remplissage et kilomètres parcourus et qui imposent des refontes internes d’organisation, sans compter le coût, à venir, du ‘pollueur-payeur’.

Le transport ne peut redevenir un poste ‘à faible impact économique’ du fait des contraintes que nous venons de présenter, il importe donc pour ses clients de repenser sa fonction du fait que ce secteur n’a jamais autant proposé de solutions techniques, ainsi que de volonté de repenser son rôle, ce qui pour lui, ne peut être que source de performance.

Plus que la concurrence ce qui caractérise le marché c’est la succession de phases de développement, d’euphories, qui enchaînent des périodes de récession, dépression, qui si elles ne touchent pas l’ensemble du marché en même temps deviennent caractéristiques des secteurs d’activités.

Dans ce cadre la ‘demande’ de transport veut trouver des prestations réactives à la hausse comme à la baisse, avec de toutes les façons un égal niveau de service et même parfois supérieur dans les dépressions afin de se démarquer de la concurrence ; Ce qui relève de la ‘quadrature du cercle’, car comment faire mieux avec moins, du fait de l’incompressionabilité des moyens sur le court terme.

La demande client se caractérise donc par :

  • Une volonté de juste prix, moins au nom de l’équilibre du marché que de la quantité qu’il y consent.
  • Une volonté de fiabilité des délais contractuellement définis.
  • Un besoin de dialogue et de propositions, face à une activité peu comprise car pas mise au centre des préoccupations principales.

C’est, nous semble-t-il, ce qui caractérise l’essentiel de la demande des clients.

Face à la ‘hausse’ des demandes clients il importe de répondre par la ‘hausse’ du niveau de dialogue

Non plus vendre du point ‘A’ vers le point ‘B’, mais de la prise en compte de la réalité du client et de la proposition de prestations à façon.

Le cahier d’appel d’offre pour le transport

Se subdivise en six parties que sont successivement :

  • L’objet de la consultation : se compose de 4 sous-parties qui présentent successivement, l’objet de la consultation, c’est à dire la définition du service attendu et son périmètre exact, la présentation de la société qui lance l’appel d’offre, le type de marchandise à transporter et les informations de colisage, de manutention et d’information.
  • Les flux : Données importantes, on aura soin de présenter les points suivants (leurs historiques, sur une durée qui permette de visualiser réellement les conditions du trafic, la typologie des expéditions et le type de clients, la présentation des conditions de livraisons, nombre de destinataires, fréquences, délais et horaires, réalisation d’envois express, présentation de la saisonnalité des flux, la présentation des questions de flux en retour, produits et/ou emballages, conditionnements et  type de facturation pour les livraisons.
  • Le système d’information : Le système global du client en ce qui concerne le transport sera présenté, ainsi que les possibilités ou attente de liaison avec le système du prestataire.
  • Le déroulement et les critères de sélections : l’appel d’offre doit définir clairement les phases de consultation et les attentes du client par phase, dans ce cadre les délais de réponse doivent être donnés. Une grille des critères de sélection doit être définie pour chaque phase.
  • Le planning de la consultation : Un planning de consultation doit être établi, qui formalise l’articulation des diverses phases de la consultation
  • Le contenu de la réponse à l’appel d’offre : afin de pouvoir disposer de réponse les plus homogènes possibles on aura soit de fournir les grilles ou éléments que l’on entend faire valoriser ou répondre. Ces grilles seront conçues en fonction des types de transports par tranches de poids et de distances (Département le plus souvent ).

Leave a Reply